Grand Conseil de l'armée

 

(Château de Bourmont au début du XXème siècle)

Dès sa nommination le Général Vicomte de Scépeaux crée un  "Grand Conseil de l'Armée" qui se réunit dès que nécessaire à l'abbaye de Pontron, puis au château de Bourmont. Il est composé des officiers supérieurs colonels de divisions. Son rôle consiste à nommer les remplaçants aux places vacantes, à organiser des opérations et la vie civile des campagnes. Scépeaux comprenant l'essence démocratique de l'insurection et la volonté des chefs issus du peuple à conserver une certaine indépendance vis à vis des nobles , réunira souvent le Conseil pour lui faire valider les décisions. D'Andigné reprochera à Scépeaux cette gestion démocratique de son armée.

 

Composition du Grand Conseil de l'Armée :

Le Vicomte de Scépeaux, Le comte de Châtillon (Président car le plus ancien), de Bourmont, d'Andigné, Turpin de Crissé, Gourlet, Plouzin, Terrien, Palierne, Ménard, le chevalier de Tercier; Gaulier, Amant, Lecomte, de Valois, Coquereau, Denys, de Botherel-Moron, Rousseau, le Renais, Eroudelle aîné, Mayenne, le comte de Thoron.

 

                                                                                ( Le Comte Louis Gaishne de Bourmont vers 1830)

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site